Biographies des artistes


Gaston LORHO

Bandonéon

Gaston LORHO Bandonéoniste

Il étudie le bandonéon avec Juan José Mosalini et collabore à plusieurs de ses projets, dont notamment la création du Grand Orchestre de Tango qu'il intègre en 1992. Il se produit au côté de Juan José Mosalini dans La Parole Sacrée  (compositeurs E. Gieco et J. J. Mosalini) sur un texte de d’Atahualpa Yupanqui,  sous la direction d'Enzo Gieco au Palais des Congrès à Lorient. Il interprète la même œuvre sous la direction de Benoit Schlosberg à Épinay-sur-Seine. Il joue dans Paris Tango  de Juan José Mosalini, sur un texte d'Horacio Ferrer, sous la direction de Michel Piguemal avec l’Orchestre, les Chœurs et le Ballet de l’Opéra de Nice. Il joue et enregistre la bande-son du film Je Suis Le Seigneur Du Château  du réalisateur Régis Wargnier. Il se produit en soliste dans les concerti d'Astor Piazzolla avec l'Orchestre de Bretagne et l'Ensemble National de Musique de Chambre de Toulouse. Il travaille par la suite avec Jérôme Savary, pour la pièce 14 juillet à l'Opéra National de Montpellier. Il joue aux côtés de Marcel Azzola, Paco Ibanez, Raul Barboza, Hubert Tissier et Georges Moustaki. En 1996, il crée son propre quintet avec lequel il tourne et enregistre en 1998 l'album « Tangos » co-produit par Radio France, avec le concours de la Ville d'Auray et du Centre Culturel Athéna. Il est bandonéoniste dans le Cuarteto Luis Rizzo avec lequel il tourne en Italie, Norvège, Suisse et Espagne. Il rencontre Corinne Basseux à l'occasion d'une tournée avec l'Orchestre Régional de Normandie et c'est à la suite de cette collaboration qu'ils décident de s'associer pour créer le duo Dos para un Tango  qui tourne depuis 2002. Soliste dans la création de Didier Ropers pour bandonéon, voix et Big Band, il joue et enregistre au Grand Théâtre de Lorient avec l'Orchestre de Jazz de Bretagne.

Corinne BASSEUX

Violon

Corinne BASSEUX Violoniste

Elle est née à New-York, où elle débute très jeune le violon. Elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où elle obtient ses prix de violon et de musique de chambre. Elle donne de nombreux concerts en formation de chambre, joue sous la direction d'Armin Jordan et Rudolph Barshaï au sein de l'Ensemble Orchestral de Paris. Depuis 1989, elle est permanente de l’Orchestre Régional de Normandie, au sein duquel elle joue avec de nombreux solistes internationaux : Michel Portal, Richard Galliano, Didier Lockwood, Gilles Apap, Jean Luc Ponty, Renaud Garcia-Fons et se produit de nombreuses fois en soliste. Au cours de l'enregistrement d'un disque avec l'orchestre, elle rencontre Juan José Mosalini, Osvaldo Calo, Leonardo Sanchez et depuis pratique le tango en concert dans diverses formations, du duo à l'orchestre typique, en Europe et en Argentine avec Leonardo Sánchez, Alfredo Marcucci, Cristian Zárate, César Stroscio et Matías González.

Mauricio ANGARITA

Contrebasse

Mauricio ANGARITA Contrebassiste

Il est né en Colombie. Il commence ses études au Conservatoire National de Musique de Cali dans la classe de violoncelle de Rohini Koomara. En 1979, il continue ses études musicales en France. Il obtient le 1er Prix Supérieur de Contrebasse dans la classe de Gabin Lauridon (1er soliste de l’Orchestre National de France) puis une Licence de Musicologie à l’Université de Paris VIII. Il étudie la composition à l’École Normale de Paris dans la classe de Patrice Mestral. Puis il mène une carrière de bassiste-vocaliste au sein de diverses formations de jazz, pop, variété et rock à Paris. La rencontre avec le guitariste Leonardo Sánchez en 1987 l’introduira dans le milieu du tango parisien. Dès lors, il partage la scène aux côtés de quelques uns des musiciens les plus distingués du monde du tango en Europe : Gustavo Beytelmann, Juan José Mosalini, Antonio Agri, Luis Rizzo… et tourne dans toute l’Europe, l’Amérique du Nord, la Colombie et le Japon. Il collabore avec la chanteuse américaine Julia Migenes dans les spectacles Passions Latines et La Argentina au Théâtre du Châtelet, à l'Olympia à Paris et en tournée européenne. Il enregistre avec le Quintet Tres y Dos une partie de la bande-son du film Alice et Martin du réalisateur André Téchiné. En 1997, Juan José Mosalini l’invite à intégrer le Quintet Mosalini-Agri ainsi que son Grand Orchestre de Tango. En 2000, il est soliste invité par l’Orchestre National des Pays de la Loire. Il est contrebassiste, compositeur et arrangeur du Débora Russ Ensemble et de son spectacle Tangos Pendientes.

Diego AUBIA

Piano

Diego AUBIA Pianiste

Il est né à Buenos Aires. Après des études de piano classique en Argentine, il se spécialise dans le répertoire du tango et des musiques populaires d’Amérique Latine. Il est nommé professeur titulaire de piano à la Escuela de Música de Buenos Aires et devient pianiste de l’Orchestre Municipal de Tango d'Avellaneda et de l’Orchestre d’Ernesto Franco (le premier bandonéon de l’orchestre d'Arienzo). Dès lors, il accompagne les chanteurs Guillermo Fernandez, Raul Lavié, Nestor Fabian et Fernando Soler. Il se produit partout en Europe et dans le monde et collabore également avec les compagnies Plan B, Otango, Tango Metropolis et le Quintet de Daniel Binelli. En 2004, il s’installe à Paris et Juan José Mosalini lui propose d’être le pianiste de son Grand Orchestre de Tango, du Quinteto Mosalini et l’associe à la création du spectacle Noche Tango. Il est invité au Paris Jazz Festival, au Festival Buenos Aires Tango 3 du Théâtre National de Chaillot, au Festival de Jazz de Toulon, au Festival de Piano de Lille et à la Maison de l’UNESCO à Paris.